L' Union de la Maçonnerie et du Gros-Oeuvre (UMGO) est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Ensemble, bâtissons l'avenir !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

RE 2020 : ON EFFACE TOUT ET ON IMPOSE !

Le 06 décembre 2021

En juin 2018, dans ces mêmes colonnes, nous nous félicitions de l’expérimentation E+C- menée en préfiguration de la future RE 2018 (devenue depuis RE 2020).

« Certaines orientations laissent encore à désirer mais il faut tout de même se réjouir de ce que, pour une fois, une réglementation va être expérimentée avant de s’impose rà tous », écrivions-nous alors.

Fin 2019, l’expérimentation s’est achevée pour nourrir la suite des travaux, à savoir le choix des indicateurs et les niveaux de performance les plus pertinents. Début juillet 2020, l’administration présente ses arbitrages en vue d’une publication des textes début 2021. Et c’est la douche froide : oubliée l’expérimentation E+C- ; exit les quatre niveaux d’énergie et les deux niveaux de carbone ; finie la surface de plancher comme référence ; enterrée l’analyse du cycle de vie statique… Malgré la fronde quasi généralisée des acteurs de la construction – entreprises et maîtres d’ouvrage en tête –, le ministère du Logement n’en démord pas : on efface tout, on recommence et on impose ! Avec application pour tout le monde dès le 1er juillet 2021…

L’orientation – annoncée – de la RE 2020 visait déjà à favoriser la filière bois et les matériaux biosourcés. Mais les dernières décisions présentées accentuent encore – artificiellement – cet écart. Pour calmer les esprits, on annonce un calibrage modeste des objectifs pour n’exclure aucun système constructif. Il n’empêche, la distorsion entre filières demeure !

Et elle est de nature à décourager les efforts des plus motivés…

Au dogmatisme ministériel, nous devons répondre par le pragmatisme et le bon sens. Plus que jamais, nous devons être les ambassadeurs de notre filière auprès de nos clients et prescripteurs.

Sachons jouer la mixité des matériaux. Sachons valoriser nos atouts en termes de respect de la biodiversité, de gestion de l’eau et des déchets, de recyclage… Vous pouvez compter sur la totale mobilisation des Unions et Syndicat du pôle Gros Œuvre pour vous y aider.



Le 06 décembre 2021